accueil book accueil book portefolio actualités book

Bio

Artiste végétale et pétaliste, je m'inspire toujours du lieu pour créer et réaliser des installations in-situ à base de matériaux naturels dans une démarche respectueuse de l'environnement.

Lors d’un séjour en Australie en 2001, je découvre avec stupeur d’immenses étendues de forêts calcinées et apprends que les feux sont nécessaires à la régénération d’une partie de cette végétation. Mon travail sur les pétales de fleurs s’inspire de ce phénomène et de la médecine douce à base de plantes, issue de la culture ancestrale aborigène, très répandue en Australie. Je commence alors à recouvrir des troncs calcinés de pétales rouges, appliqués un à un avec de la colle cuisinée à partir de substances naturelles, afin de représenter à la fois la blessure de l’arbre mais  également sa guérison par l’application d’un baume naturel et le temps consacré à ce soin. Depuis, je « pétalise » divers environnements pour filer la  métaphore des relations entre l’homme et la nature. Cette pratique révèle par des couleurs vives la singularité des objets, architectures et paysages qui nous entourent et que l’on ne prend pas forcément le temps de regarder. La patience que ce travail requiert est tout en contraste avec la rapidité à laquelle évolue la société contemporaine.
La  « pétalisation » questionne sur la place accordée au végétal en milieu urbain.

Selon les mêmes principes et toujours inspirée par la notion de cyclicité (cycles naturels, cycles de production/ consommation/ recyclage, etc...), quand je ne travaille pas avec des matériaux naturels, je les évoque par un vocabulaire visuel végétal et utilise des matériaux de récupération (comme le textile auquel je suis très attachée notamment par ma formation de conceptrice créatrice textile). La plupart de mes installations sont éphémères ou évolutives, à notre image, fragiles et vivantes...

 ..................

As a vegetal artist and petalist, I get inspiration from the environment to create and realize in-situ installations with organic or recycled materials.
In 2001, during a trip in Australia, I discovered with astonishment huge areas of burned forests, but also that wood fires are necessary to regenerate a specific kind of flora. My work on flower petals takes inspiration from this principle:  as many Australians are fond of phytotherapy, I started covering burned trunks with red petals agglomerated one by one with a home-made glue cooked using organic substances. This process symbolizes the tree’s injury, as well as its recovery by applying a natural balsam on it and devoting time to this treatment. Ever since, I petalize various environments to illustrate the metaphor of relationships between Mankind and Nature. Thanks to bright colors, this practice shows the peculiarity of the objects, architectures and landscapes that surround us and that we don t really observe. The patience required to do this work is in contrast with the fast evolution of our contemporary society. The Petalization reintroduces pieces of nature in urban areas and arouses a feeling of environment-friendly harmony.
Following the same principles, and still inspired by the notion of cyclicity (natural cycles, cycles of production/consumption, recycling, etc.) when I'm not working with organic materials, I refer to them via plant-related visuals and use reworked materials. Most of my works are ephemeral or progressive, just like us, frail and alive.